Ville de Nanterre

Recherche
 

Logement / Habitat

Bien vivre dans une ville, c’est aussi bien s'y loger. La ville se mobilise pour garantir une offre de logements adaptée à tous. La ville et ses partenaires unissent leurs efforts pour vous accompagner dans vos démarches et dans vos projets.

Partager sur Partager cette page sur Facebook Partager cette page sur Twitter

Modification des horaires de permanence téléphonique

La permanence téléphonique du service habitat sera ouverte deux après-midi du 27 au 31 août :

  • Mardi 28 août de 14h00 à 17h00
  • Vendredi 31 août de 14h00 à 17h00

Des mesures d’accompagnement pour les copropriétés dégradées

Le Conseil municipal du 19 décembre 2017 a approuvé l’avenant n°2 de l’OPAH Copropriété afin d’intégrer deux nouvelles copropriétés - 15 rue Circulaire et 46/52 avenue Clémenceau - et de proroger le dispositif une année supplémentaire, jusqu’au 31 janvier 2020. Conformément au code de la construction de l’habitation, ce document est mis à dispositif du public pendant un mois avant d’être signé par la Ville, l’ANAH et Action Logement. Il peut être consulté à l’accueil du secteur Droits des sols au 12ème étage de la Tour A, 130 rue du 8 mai 1945, du 2 janvier 2018 au 1er février 2018. L’accueil du secteur Droit des sols est ouvert : le lundi, mardi, mercredi, vendredi, de 9h à 12h, le jeudi, de 13h30 à 17h30.

Logement, faire face à la crise

La crise du logement qui sévit en Île-de-France ne cesse de s'aggraver. Les prix du marché libre, qu'il s'agisse de vente ou de location, atteignent des niveaux très élevés. Conséquence : 406 000 familles sont en attente d'un logement social en Île-de-France.

A Nanterre, les effets de cette crise se font toujours sentir. Beaucoup de Nanterriens n'ont d'autres solutions que le parc locatif social et attendent plusieurs années pour y accéder : il existe 3 400 demandes en attente.

Face à cette situation, la ville poursuit sa mobilisation en faveur du droit au logement pour tous :

  • en construisant des logements sociaux nouveaux,
  • en rénovant le parc privé,
  • en favorisant l'accession à la propriété,
  • en proposant des solutions adaptées aux jeunes Nanterriens et personnes en situation de handicap.

La construction de logements sociaux

53% des logements de la ville sont des logements sociaux. Et l’investissement de la ville continue : le Plan local d’urbanisme adopté en 2007 impose un taux d’au moins 40% de logements sociaux dans chaque programme neuf, hors quartier d’habitat social prédominant. Malgré la diminution des financements publics (notamment financements d’Etat), la ville a construit 970 logements sociaux familiaux neufs depuis 2008.

La réhabilitation du parc privé

Plusieurs dispositifs permettent d’améliorer l’habitat privé et de lutter contre l’habitat indigne, tout en en conservant la fonction d’accueil des familles modestes :

Près de 1 600 logements ont bénéficié d’une réhabilitation ou d’une amélioration de leurs performances énergétiques. Montant des travaux menés : 14 millions d’euros (TTC) , pour 6,1 millions d’euros de subvention (ANAH, Conseil Général, Région Ile de France, Ville, …).

L'accession à la propriété

Depuis 2008, la ville a développé différents moyens d’assurer l’accès des Nanterriens aux logements en accession à la propriété:

    • La limitation de la hausse des prix des logements neufs : la ville demande aux promoteurs et aux aménageurs de s’engager à limiter à un certain plafond les prix des logements neufs vendus en accession. Ainsi le prix moyen du m² vendu dans le neuf en 2011 était stabilisé autour de 4 574€ TTC/m² habitable parking compris. L’augmentation des prix de vente des logements neufs est un processus global dans la Région Ile-de-France, mais les prix à Nanterre restent bien inférieurs à ceux des communes voisines puisqu’à Suresnes il est de 7527€ et à Rueil-Malmaison, il est de 7973€. Les prix moyens des appartements anciens atteignent quant à eux 4 520€ en 2011, ils ont augmenté de 21% entre 2009 et 2011 (Source : Déclarations d’Intention d’Aliéner).

    • La réservation des 1ères semaines de commercialisation aux Nanterriens (habitants et salariés). Ils sont ainsi prioritaires car informés en avant-première.

    • Le développement de l’accession « encadrée », qui permet d’acquérir un logement à un prix inférieur de 25 à 30% à celui du marché. 200 familles de Nanterriens primo-accédants et locataires du parc social en ont bénéficié.