COVID-19: les agents municipaux mobilisés

Actualité

Publiée le 03 avril 2020
Depuis le début du confinement, les agents de la ville assurent les missions essentielles et la solidarité. Mise à jour le 03/04 à 9h.

La situation étant amenée à évoluer d’heure en heure, ces informations seront régulièrement mises à jour. En fin de page, retrouvez l'intégralité du communiqué de presse du maire du 30 mars.

SANTE

Les centres municipaux de santé restent ouverts et continuent d'accueillir du public.

Centre COVID

En cas d'urgence, de détresse respiratoire notamment, appelez le 15.

Dans les locaux du centre médico-sportif au Palais des sports, la ville organise une consultation dédiée aux symptômes infectieux (toux, fièvre, nez qui coule ou diarrhée). Ce centre accueillera UNIQUEMENT sur rendez-vous (Palais des sports, 136 avenue Joliot-Curie) et sera désormais ouvert de 9h à 17h30 et cela 7/7j. Il faut d'abord appeler son médecin traitant, ou les centres municipaux de santé du Parc ou Maurice-Thorez si vous n'en avez pas, une expertise médicale permettra alors la bonne orientation. Un rendez-vous sera donné au centre Covid si nécessaire. Le centre n'effectue pas de dépistage (test biologique), réservé essentiellement aux patients hospitalisés.

Pour les centres de santé, les patients peuvent appeler les centres de santé au 01.41.37.58.85 ou au 01.47.29.50.71 en semaine.

Vous pouvez également procéder à un auto-diagnostic ici.

Le week-end, les patients doivent appeler au 01.41.37.44.52. Et, on le répète en cas d'urgence, appelez le 15.

Confiné mais disponible, l'espace Santé Jeunes assure, du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h, un accompagnement et une écoute sur toutes les demandes des jeunes et des professionnels (sexualité, social, addictions, diététique, psychologie…) pour tous ceux qui en sentiraient le besoin au 01 55 69 12 68.

Une cellule d'écoute psychologique pour tous est également à votre disposition du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h au même numéro : 01 55 69 12 68.

Le centre gratuit d'information et de dépistage (CeGIDD) de l'hôpital Fourestier a suspendu les dépistages. Une permanence pour le rendu des examens effectués auparavant est organisée le vendredi uniquement, de 15h à 18h30.

POUR LES PERSONNES ÂGÉES ET FRAGILES

Les personnes de plus de 70 ans sont appelées à rester chez elles. Pour les personnes âgées isolées et handicapées, un numéro est à leur disposition 01 71 11 43 90 pour signaler à la ville toute situation nécessitant une assistance.

La ville de Nanterre porte une attention particulière aux personnes les plus vulnérables. Le Centre communal d'action sociale (CCAS) assure les prestations du quotidien pour les seniors : aide à domicile, portage des repas, ainsi que le fonctionnement du Centre Local d'accueil et d'information pour les personnes retraités. Un numéro de téléphone spécifique est mis en place pour ces personnes. Les personnes âgées qui prenaient leurs repas dans les foyers peuvent se faire porter leurs repas à domicile.

Un portage de repas pour les personnes isolées, malades et handicapées est organisé avec la Croix rouge. Appelez au 3992. Tous les détails ici.

Aujourd'hui, ce sont plus de 400 repas qui sont portés à domicile chaque jour.

Le CCAS tient également une permanence sociale, en lien avec le 115, et participe au fonctionnement de l'épicerie sociale qui reste ouverte.

A noter, les droits sociaux (prestations handicap, RSA...) sont prolongés.

POUR LES NOURRISSONS

Les services de protection maternelle et infantile sont regroupés à la PMI des Pâquerettes (20 rue des Pâquerettes). Attention, pendant cette période, il faut continuer de vacciner les plus jeunes. Plus d'infos.

SECURITE

Le maire et le commissaire de police ont abordé ensemble l’opportunité de mettre en place, à ce stade, un couvre-feu. Le constat partagé est que les manquements aux règles du confinement ont lieu essentiellement le jour et que la priorité doit être de lutter et de sanctionner ceux qui ne respectent pas ces règles.

La police effectue des contrôles dans tous les quartiers. Entre le 18 et le 30 mars, plus de 1.000 contraventions ont été dressées dont une grande majorité à 135 euros. La police a également mis fin à l'occupation de l'ancienne base de vie du chantier de rénovation des Provinces françaises.

Des équipes municipales composées d’agents volontaires de la tranquillité publique, d’animateurs jeunesse et d’éducateurs sportifs sillonnent chaque jour tous les quartiers de la ville de 14h à 20h pour demander aux personnes dehors de rentrer à leur domicile. Le respect de cette règle est absolument indispensable pour vaincre l’épidémie. Les médiateurs de nuit prennent le relais à partir de 20h. Une équipe permanente de la tranquillité publique est présente au Parc sud.

LOGEMENT

Attention, en raison de la crise les expulsions locatives sont suspendues jusqu'au 31 mai.

Afin de respecter les mesures de confinement, les attributions de logement sont suspendues jusqu'à nouvel ordre. Il n'y a donc ni visite de logement, ni commissions d'attribution, pas plus que de signature de bail ou d'entrée dans les lieux durant la période de crise sanitaire que nous traversons.

Pour connaître les missions que votre bailleur continue d'assurer, il faut que les locataires se rapprochent du leur.

Pour toutes vos demandes concernant l'habitat, merci de privilégier les services en ligne. L'accueil physique est bien entendu fermé. Des dispositions ont été prises pour ne pénaliser aucun demandeur de logement :

  • le demandeur dispose de 3 mois supplémentaires après la date d'anniversaire de renouvellement de sa demande de logement social ou de la date du 1er dépôt de sa demande pour renouveler au guichet ou sur le site internet grand public,
  • le délai d'enregistrement d'une demande déposée en guichet est allongé à 3 mois. au lieu d'un mois.

La ville veillera à ce qu'aucun demandeur ne soit pénalisé en cas de radiation de sa demande de logement social.

OUVERTURE REDUITE A L'HOTEL DE VILLE

L'accueil physique de l'hôtel sera strictement limité à la gestion des affaires urgentes ou absolument nécessaires. Sur ordre de la préfecture, tous les mariages sont reportés à l'exception de ceux expressément autorisés par le procureur de la République.

Les horaires réduits :

  • Lundi, mardi, mercredi et vendredi : 9h-12h et 13h-17h
  • Jeudi : 13h-17h
  • Fermé les samedis

Toutes les mairies et antennes de quartier sont fermées.

3992 VOUS REPOND

L'accueil téléphonique est maintenu, n'hésitez pas à appeler pour vous éviter tout déplacement inutile. Composez le 3992.

CIMETIERES ET INHUMATIONS

L'application des mesures de confinement nous oblige à fermer les cimetières. Seules les inhumations sont maintenues avec 20 personnes au maximum. Une permanence téléphonique est mise en place 7 jours sur 7 de 8h30 à 12 h et de 13h30 à 17h30, au 01 41 37 02 31.

MARCHES/COMMERCES ALIMENTAIRES

Tous les marchés sont désormais fermés et jusqu'à nouvel ordre de la préfecture. Certains commerçants ont organisé un système de livraison ou de vente à emporter.

Les détails ici

PARCS ET JARDINS

La préfecture a ordonné que l'ensemble des parcs et jardins du département des Hauts-de-Seins soient interdits au public, ainsi que désormais les bords de la Seine. Merci de bien respecter cette consigne, importante pour la santé de tous. Les parcs des Anciennes-Mairies, Hoche et des Chenevreux sont donc fermés, comme ceux du Chemin-de-l'Île et André-Malraux.

La ville a renouvelé, au département des Hauts-de-Seine, sa demande de fermeture physique complète de l’accès aux berges de la Seine et au parc départemental André-Malraux, par la pose de barrières.

Les aires de jeux pour les enfants sont interdites au public. Parents, respectez absolument cette consigne pour vos enfants, vous-mêmes et tous vos proches.

RAMASSAGE DES DECHETS ET PROPRETE

Les rues de la ville continuent d'être nettoyées régulièrement. Les services de propreté de l'espace urbain et des espaces verts ont adapté leur service à la baisse de fréquentation. Des désinfections ciblées sont également menées dans certains lieux comme les passerelles piéton, le passage souterrain de la gare de Nanterre-Ville, deux fois par jour.

Sur ce dernier sujet, l'Agence régionale de santé et le préfet de Hauts-de-Seine, sont défavorables à une désinfection systématique des rues. "Après avoir saisi l'avis du Haut conseil de santé publique, explique le préfet, son efficacité pour lutter contre la propagation du virus n'est pas démontrée. Par ailleurs, l’impact éventuel de l’utilisation massive de produits désinfectants dans les lieux publics peut poser un problème environnemental et sanitaire non négligeable. En conséquence, je vous encourage à continuer à procéder au nettoyage des rue avec les matériels et les équipements de protection individuelle et habituels tout en proscrivant l'aspersion de javel ou autre désinfectant inutile et dangereux pour l’environnement."

Les collectes des ordures ménagères et des encombrants sont assurées. Les interventions de gestion des conteneurs de collecte des ordures sont, elles, limitées :

  • les déchetteries fixes sont fermées,
  • les livraisons de bacs continuent mais en limitant les contacts avec les usagers,
  • les opérations de maintenance des conteneurs sont reportées (couvercle cassé, adhésif déchiré, récupération des conteneurs...),
  • la collecte des textiles en Point relais est suspendue. Merci de reporter vos apports à la fin de la crise.

La ville tient à saluer le professionnalisme et le dévouement de l'ensemble des personnels qui continuent d'effectuer ces missions de service public.

STATIONNEMENT GRATUIT

Depuis le 16 mars, mise en oeuvre de la gratuité du stationnement réglementé au niveau de toutes les zones résidentielles. Les rues Maurice-Thorez et Henri-Barbusse restent en zone rouge - et donc payantes - afin de permettre l'accès aux commerces de bouche du Centre. Cette mesure vise à accompagner les mesures de confinement et à faciliter au mieux la vie quotidienne des usagers.

POUR LES ASSOCIATIONS

Depuis le 16 mars, l’ensemble des salles municipales de Nanterre sont fermées jusqu’à nouvel ordre. Aucune réservation de salle ne peut être prise en compte. Toutes les activités hebdomadaires et ponctuelles doivent être suspendues. Tous les rassemblements, manifestations et réunions sont désormais interdites.

Vous pouvez vous porter volontaire pour soutenir l'action de celles qui sont engagées auprès des Nanterriens les plus fragiles.

CULTURE ET SPORT

Tous les événements culturels et sportifs sont annulés jusqu’au 15 avril. Tous les établissements sont fermés, ainsi que les équipements d'extérieur.

Les médiathèques sont donc fermées mais elles vous proposent une offre riche et variées, régulièrement mise à jour, sur le portail des médiathèques de Nantere.

LES CENTRES SOCIAUX ET CULTURELS

Les centres sociaux et culturels P'Arc-en-Ciel, Les Acacias et l'espace Hoche, Maison pour tous, Valérie-Méot, Hissez-Haut et La Traverse sont fermés.

EDUCATION/FORMATION/EMPLOI

Depuis le 16 mars, les crèches collectives, écoles, collèges et lycées, l’université Paris-Nanterre, les Centres de formations des apprentis (CFA) et les organismes de formation comme Astrolab sont fermés. Les activités périscolaires organisées par la ville sont aussi suspendues (aide aux devoirs, cantines, centres de loisirs, activités sportives…). La préfecture interdit formellement tout accueil collectif recevant plus de 10 mineurs, et toutes les activités liées.

Pour l'école à la maison, l'Inspection académique met à jour régulièrement son site internet ici

Les associations de soutien scolaire se mobilisent à vos côté. Toutes les infos par ici.

  • La halte-garderie Kidibouts est fermée.
  • Tout accueil avec hébergement sera interdit en France et à l'étranger pendant les vacances de printemps. La collectivité assurera les remboursements des prestations facturées et ce, par courrier afin d’éviter tout déplacement à l’accueil de l’hôtel de ville.
  • L’université Paris-Nanterre a mis fin aux enseignements.

La Maison de l'emploi et de la formation (MEF) est fermée au public. Pour l’instant les renseignements et rendez-vous téléphoniques sont maintenus avec les personnes qui ne sont pas concernées par la garde des enfants de moins de 16 ans ou en situation de fragilité.

Pour tout urgence concernant la Mission locale, un seul contact par mail : contact@mefnanterre-mlidf.org

Pour toute urgence concernant le RSA, contactez le service de solidarités territoriales au 01 41 20 28 28.

La chambre de commerce et d'industrie a dû fermer son centre de Nanterre.

Plus d'infos pour les entreprises ici

DEVELOPPEMENT LOCAL

L'accueil du service du développement local est, comme la plupart, fermé. Les agents pourront être temporairement injoignables mais le plan de continuité permettra d'apporter des réponses dans un délai raisonnable. En cas d'urgence, contactez le service par mail : developpement.local@mairie-nanterre.fr

Pour les formalités administratives et réglementaires des entreprises et commerces ou la recherche de locaux, privilégiez les services en ligne sur le site de la ville.

URBANISME

Vous êtes invités à reporter vos démarches liées à l'urbanisme. En cas d'urgence, envoyez vos demandes par courrier postal avec accusé-réceptionn et vos demandes d'information urgentes par mail : droit.dessols@mairie-nanterre.fr

En application de l'ordonnance n° 2020-306 du 25 mars, le délai d'instruction des demandes d'autorisations d'urbanisme, des DIA, des demandes de pose d'enseignes et dispositifs publicitaires, ainsi que des déclarations d'achèvement des travaux déposées avant le 12 mars 2020 est suspendu, et reprendra son cours un mois après la fin de l'état d'urgence sanitaire. Pour celles déposées à compter du 12 mars, leur délai d'instruction ne commencera qu'un mois après la fin de l'état d'urgence sanitaire.

LIEUX DE CULTE

Les lieux de culte restent ouverts mais ne pourront accueillir plus de 20 personnes sauf en cas de cérémonie funéraire. Les messes sont annulées. La mosquée Ibn Badis a annulé les prières du vendredi jusqu’à nouvel ordre.

ACCUEIL DES ENFANTS DE PERSONNEL SOIGNANT

Pour accueillir les enfants des personnels soignants, trois écoles et deux crèches municipales sont ouvertes. Dans les écoles, la ville continue de maintenir un service de restauration pour les enfants présents ainsi que les accueils post scolaires et de loisirs le mercredi. La ville continuera d'assurer un mode de garde pour eux y compris le week-end si nécessaire.

Plus d'infos


Communiqué de la ville du 30/03

Accueil des enfants de policiers, pompiers et militaires. La ville a décidé de répondre favorablement à la demande d’accueil dans les écoles et en crèche des enfants de policiers, pompiers et militaires, très sollicités dans cette crise. Cet accueil s’ajoute à celui des enfants des personnels soignants, mis en place depuis le 16 mars et le passage au stade 3 de l’épidémie.

51 citoyennes et citoyens de Nanterre se sont portés volontaires pour participer aux actions bénévoles consistant à effectuer des courses ou à les porter au domicile de personnes ne pouvant pas se déplacer. Ces volontaires sont mis à la disposition de plusieurs associations (Secours populaire, Epicerie sociale, foyer Les Jours Heureux, associations de soutien scolaire) qui encadrent ces actions de solidarité. Pour vous porter volontaire, c'est par ici.

Contact avec les quatre EHPAD. La ville est entrée en contact avec les quatre EHPAD pour connaître leur situation et examiner l’aide qui pouvait leur être apportée. Selon les informations communiquées par les directions de trois établissements sur quatre, il ressort qu’une résidente d’un établissement a été diagnostiquée au Covid-19 et que toutes les précautions ont été prises la concernant. Dans un autre établissement, deux résidents sont décédés sans qu’un lien direct avec l’épidémie ait été médicalement établi. La ville a fourni des thermomètres à l’un des établissements afin d’effectuer des relevés quotidiens de température, et des dotations de masques de l’ARS sont parvenues aux quatre EHPAD. Le lien entre les résidents et les familles est maintenu par des rdv vidéos.
Foyer de travailleurs migrants. Nanterre s’est inquiétée auprès du préfet du département, de l’Agence régionale de santé et des bailleurs concernés, des conditions de confinement des résidents des foyers de travailleurs et retraités migrants situés à Nanterre. Les premières mesures prises par l’ARS et le décret signé par le Préfet le 29 mars prévoyant la réquisition de divers établissements publics et privés pour répondre à des besoins d’hébergement, apparaissent comme une réponse à l’inquiétude portée par la ville de Nanterre.

Télécharger le communiqué du 30/03

Télécharger le communiqué de 26/03

Télécharger le communiqué du 24/03

Télécharger le communiqué du 23/03

Télécharger le communiqué du 20/03 dans son intégralité