Groupe scolaire Miriam-Makeba : une école écologique à Nanterre

Mis à jour le 15 mai 2019

Environnement

Publiée le 24 juin 2019
Le nouveau groupe scolaire Miriam-Makéba reflète l'engagement de la ville en matière de réussite éducative et d’écologie urbaine.

Le groupe scolaire Miriam-Makeba ouvrira ses portes à la rentrée au quartier Université.

Reflet du double engagement de la ville en matière de réussite éducative et d’écologie urbaine, l’inauguration du groupe scolaire Miriam-Makeba s’inscrit dans la dynamique de transformation de la ville.

Une première en île-de-France


La haute qualité environnementale exigée par la ville pour la construction du nouvel équipement – 15 classes de maternelle et d’élémentaire, un centre de loisirs- a conduit les architectes Olivier Méheux et Pascal Thomas à faire des choix novateurs : l’utilisation de la terre crue pour la construction d’un bâtiment accueillant du public est en effet une première en Île-de-France.

Recyclable à l’infini, ne nécessitant pas de cuisson, le matériau affiche un bilan carbone de premier de la classe.

La production de chaleur (chauffage des bâtiments et eau chaude sanitaire) sera quant à elle assurée par une chaufferie bois alimentée par granulés.

Le toit-terrasse végétalisé quant à lui est équipé de panneaux photovoltaïques.

Les travaux qui commenceront au début du mois de juillet aux abords de l’école et permettront de sécuriser les déplacements (création d’un plateau surélevé et réaménagement de la piste cyclable notamment) et d’agrémenter l’espace public de plantations.