Rénovation des tours Aillaud : la démarche de la ville saluée par le ministre de la Culture

Mis à jour le 25 avril 2019

Patrimoine

Publiée le 31 mai 2019
Le ministre de la culture salue la volonté de la ville de Nanterre de préserver le patrimoine architectural des tours Aillaud.

Vendredi 24 mai, Patrick Jarry, maire de Nanterre a présenté au ministre de la Culture, Franck Riester, le projet de rénovation des tours Aillaud et lui a fait part de la nécessité que le ministère de la Culture soit au côté de la ville et des deux bailleurs sociaux offices – HLM de Nanterre et Hauts de Seine habitat – pour que cet ambitieux projet puisse voir le jour.

Dans ce cadre, le maire de Nanterre a confirmé au ministre la volonté de la ville de préserver le patrimoine architectural que représente l’oeuvre d’Emile Aillaud et a présenté les différentes pistes de réhabilitation des tours. Ces pistes ont pu voir le jour après un long travail architectural porté par l’Agence RVA et Bertrand Monchecourt, architecte du patrimoine.

Une démarche de valorisation du patrimoine

Alors que la plupart des projets de rénovation urbaine choisissent de démolir pour reconstruire de nouveaux lieux d’habitation, la ville de Nanterre et les bailleurs ont fait le choix de la préservation des tours Nuages.

Dans cet esprit, et compte tenu de l’attachement porté par la ville à ce patrimoine, plusieurs scénarios ont été présentés au ministre de la Culture.

Le ministre de la Culture a tenu à « saluer la démarche de la ville de Nanterre pour préserver un patrimoine contemporain exceptionnel », « les équipes du ministère sont mobilisées avec vous pour trouver la meilleure solution » a indiqué le ministre au maire de Nanterre.

Des réunions de travail autour des différents scénarios

Il a donc été convenu d’organiser très prochainement une réunion de travail entre la ville de Nanterre, les différents acteurs du projet de rénovation des tours Aillaud et les services du ministère. Au cours de ces réunions de travail, ces scénarios seront travaillés avec, pour chacun d’entre eux, des précisions en terme de coûts, de techniques, de calendrier et de nuisances engendrées par les travaux.

Une décision devra intervenir avant la signature de l’accord avec l’ANRU, prévue début septembre 2019.

Un projet de centre culturel inédit

Par ailleurs, le ministère de la Culture s’est dit particulièrement intéressé par le projet d’installer un centre culturel de rencontre au coeur des tours Nuages d’Emile Aillaud. Ce lieu dédié à la valorisation du patrimoine architectural et aux initiatives citoyennes serait le premier de ce genre à ouvrir dans une ville métropolitaine.

Liens Internes

Les tours Aillaud