La participation financière

Mis à jour le 06 mai 2019

La participation financière des parents est calculée en fonction des ressources et de la composition de la famille. Le taux d'effort est défini par la Caisse d'allocations familiales. Il sert de base au calcul du taux horaire pour l'accueil de l'enfant.

Attention, le nombre d'enfants pris en compte est celui retenu par la Caisse d'allocations familiales.

La présence au sein de la famille d’un enfant en situation de handicap (bénéficiaire de l’AEEH), même s’il ne fréquente pas l’établissement d’accueil, permet d’appliquer le taux d’effort immédiatement inférieur.

Le site www.mon-enfant.fr vous permet d’anticiper et d’organiser au mieux l’accueil de votre enfant.

Les aides possibles

Pour alléger les frais de garde, des dispositifs financiers sont mis à la disposition des parents.

LA PRESTATION D’ACCUEIL DU JEUNE ENFANT (LA PAJE)

Cette aide, attribuée aux jeunes parents, comprend :

  • la prime à la naissance ou à l'adoption
  • l'allocation de base
  • le complément de libre choix du mode de garde
  • le complément libre choix d'activité

En savoir plus sur la PAJE

BBDOM

Ce dispositif départemental permet de prendre en charge une partie des frais liés à la garde de son enfant. L'allocation est versée chaque mois aux familles résidant dans les Hauts-de-Seine et ayant un enfant de moins de trois ans. Elle permet de financer en partie l'emploi d'une auxiliaire parentale ou une assistante maternelle agréée indépendante. Cette aide est cumulable avec les autres prestations (Paje), et elle est liée à la garde de l'enfant, qu'elle soit partagée ou alternée.

En savoir plus sur BBDOM