Les Terrasses de Seine Arche et les Terrasses de l'Université

Mis à jour le 26 septembre 2019

Depuis le quartier d’affaires de La Défense jusqu’à la Seine, le projet Seine-Arche prévoit la création de 20 terrasses paysagères permettant d’atténuer la coupure constituée par l’autoroute A 14. Un nouveau lieu de vie pour relier les différents quartiers.

Tisser la ville pour relier les quartiers

Trait d’union entre les secteurs des Provinces Françaises et Berthelot, les Terrasses 6 à 11 seront dotées de larges espaces publics, agrémentés d’aires de jeux et de plantations, propices à la promenade.

Des logements pour répondre à tous les besoins

Les Terrasses de l’Université ont vocation à accueillir principalement des logements. Une partie de ces logements sont destinés à l’office municipal HLM. Ils contribuent à respecter la règle établie dans la convention de renouvellement urbain, selon laquelle pour chaque logement social démoli, un logement social doit être construit.

Des espaces de qualité accessibles à tous

Les espaces publics des Terrasses de l'Université sont encore en cours d'aménagement. A terme, ils seront agrémentés de vastes pelouses et de plantations et accueilleront plusieurs aires de jeux.

Pour permettre le désenclavement du quartier, une large rampe accessible aux personnes à mobilité réduite, accompagnée de deux volées d’escaliers, a été mise en service en août 2013. Située à la place de l'escalier provisoire, qui permettait de franchir le dénivelé du talus du RER, elle facilite considérablement la circulation des piétons entre la cité des Provinces Françaises, la place Nelson Mandela et les Terrasses.

Côté Terrasse 9, le dénivelé est atténué par un aménagement paysager : des escaliers et une large rampe, facilitent l’accès aux Terrasses depuis le boulevard des Provinces Françaises et le boulevard Soufflot.