Ville de Nanterre

Recherche
 

Le rucher municipal

En 2006, un rucher a été installé au cimetière du Parc du Mont-Valérien. Les 15 ruches ont déménagé en mars 2018 sur le campus de l'université.

Partager sur Partager cette page sur Facebook Partager cette page sur Twitter

Environnement - Le 26/03/2018

Fin mars, les 15 ruches du cimetière paysager du Mont-Valérien ont été installées sur le campus de l'Université Paris Nanterre.

En savoir plus

Depuis 2006, le  cimetière du Mont-Valérien accueille le rucher municipal, qui permet de sensibiliser les Nanterriens à la préservation de la biodiversité et au rôle des pollinisateurs.

Ne disposant pas de salle d'extraction du miel ni de lieu d'accueil,  le  cimetière ne pouvait pas proposer d'ateliers d'observation. La ville a alors développé un partenariat avec Veolia qui a accueilli en 2013 et 2014 les écoles et centres de loisirs. Véolia disposait en effet d'un rucher, d'un matériel d’extraction et d'une salle pédagogique.  Après le déménagement du rucher de Veolia, d'autres solutions ont dû être trouvées.

 

Un nouveau lieu d'accueil pour le rucher

Partenaire de la ville depuis plusieurs années sur la thématique environnementale, labéllisée éco-campus depuis 2015,  l'Université Paris Nanterre était la candidate idéale pour accueillir le rucher municipal dans son campus.

 

Les "plus" du nouveau rucher municipal

Des ateliers pédagogiques, à destination des écoles et centres de loisirs, seront assurés par les étudiants de l'association Labees et un apiculteur professionnel. Les enfants pourront ainsi participer à des ateliers d'observation, mais aussi à l'extraction du miel et à sa mise en pot.

Les abeilles, essentielles à la préservation de la biodiversité

Les abeilles participent à :

  • La sauvegarde de la biodiversité et de l’environnement
  • L’évolution vers une agriculture durable
  • Le rapport ville campagne et la relation de l’homme à la nature
  • Le bien-être et la santé via les produits de la ruche

Voir la vidéo