Projet Nanterre partagée : mise en compatibilité par déclaration de projet

Mis à jour le 25 janvier 2023

Le Centre d’Accueil et de Soins Hospitaliers (CASH) de Nanterre, qui comprend un hôpital MCO (médecine, chirurgie et obstétrique), un pôle santé mentale appelé à s’accroître, un EPHAD, une unité de soins longue durée et un centre d’accueil pour personnes sans-abri, s’étend sur près de 17 hectares. Il représente la plus grande emprise d’équipement structurant le quartier du Petit-Nanterre.

Enclavé sur les franges nord du quartier, il est fragilisé dans son fonctionnement par l’étalement et l’architecture carcérale des bâtiments, qui ne permettent pas une exploitation optimale du site.

Dans un contexte de restriction des budgets alloués aux établissements publics de santé en France, cette situation a conduit les autorités de tutelle à envisager la fermeture définitive de l’établissement, après l’arrêt d’un certain nombre de services, dont celui dédié à la chirurgie. Elles se sont heurtées à la mobilisation des personnels, des Nanterriens et de leurs élus, qui ont fait valoir la nécessité d’un hôpital généraliste de proximité dans un quartier classé prioritaire au titre de la politique de la ville, et dans lequel les indicateurs de santé publique sont globalement défavorables.

A partir de cette situation, le réaménagement de l’établissement est apparu comme une nécessité pour pérenniser ses activités, et ce d’autant plus qu’en 2017, l’ensemble des bâtiments et terrains concernés ont été rétrocédés de la Ville de Paris au CASH, et qu’une modification des statuts du CASH a permis la désignation du maire de Nanterre en tant de président du conseil d’administration, en lieu et place du préfet de police de Paris.
Parallèlement, la volonté de l’ARS de regrouper au CASH l’ensemble des secteurs psychiatriques de la boucle nord des Hauts-de-Seine, afin de rapprocher le lieu d’hospitalisation des patients en psychiatrie de leur lieu d’habitation, a permis d’aboutir à la signature d’un accord tripartite entre la Ville de Nanterre, l’ARS et le CASH, prévoyant, outre le regroupement des secteurs de psychiatrie dans un nouveau bâtiment, la reconstruction du service d’accueil des urgences et le regroupement dans un bâtiment rénové des activités MCO.

Le CASH et l’ARS ont donc engagé la rationalisation du site en cédant les emprises foncières inutilisées, ce qui permettra de réduire les frais de structure du CASH, de contribuer au financement de la restructuration en y dédiant le produit de cette vente (10 278 317 €), et de permettre le développement, dans le quartier, d’une offre de logements et d’un nouveau tiers-lieu dédié à l’Economie sociale et solidaire.

La cession s’inscrit dans le cadre de la consultation « Inventons la Métropole du Grand Paris - Nanterre Partagée ».

Consulter le compte-rendu des ateliers avec les habitants menés en 2019

Plusieurs objectifs sont visés par le projet Nanterre Partagée :

  • Permettre la restructuration de l’hôpital, et l’ouvrir sur le quartier habité en permettant sa traversée,

  • Notamment par la création de nouvelles voiries et de cheminements doux,

  • Valoriser, et réaliser sur l’emprise foncière qui sera cédée, un projet immobilier contribuant à la diversification de l’offre de logement sur le Petit-Nanterre, à la remise en état et l’ouverture au public deux espaces verts (cloitre et jardin « japonais »),

  • A la création de nouveaux emplois dans le champ de l’Economie sociale et solidaire en lien avec le tissu local

  • A la création d’une crèche et d’une petite école Montessori,

  • Au développement d’activités commerciales, notamment de loisirs, contribuant à l’animation et à la vie du secteur ;

Les objectifs poursuivis par la mise en compatibilité du PLU de Nanterre à savoir : l’adaptation de certaines dispositions de Plan Local d’Urbanisme de Nanterre en vue de la réalisation du projet lauréat de l’appel à projet Inventons la Métropole du Grand Paris de la seconde édition nommé Nanterre Partagée.


Calendrier des étapes suivantes de la procédure de mise en compatibilité du PLU :

  • Concertation : de mi-octobre à mi-novembre,

  • Approbation du bilan de la concertation en Conseil de Territoire du 14 décembre,

  • Réunion des personnes publiques associées : début janvier 2023

  • Enquête publique : mi-janvier à mi-février 2023,

  • Approbation de la mise en compatibilité : Conseil de Territoire POLD de Juin 2023

Les étapes de la concertation

  • „Réunion publique le vendredi 21 octobre à 18h à la Maison de l’Enfance (33 rue des Aubépines), en présence de Patrick Jarry, maire de Nanterre, de Luce Legendre, directrice du Cash, de la SPLNA-SEMNA et l’architecte coordinateur du projet Nanterre partagée. „

  • Visite commentée du site le samedi 29 octobre de 10h30 à 12h, en présence de vos élus et des équipes chargées de l’aménagement. Présentation d'un titre d'identité et port du masque obligatoires.

  • Du 14 octobre au 14 novembre : concertation publique