La Maison des Femmes

Mis à jour le 29 juin 2022

La Maison des Femmes, un projet majeur pour Nanterre

L'ouverture d’une Maison des Femmes à Nanterre constitue l'un des projets phare de la mandature en matière de droits des femmes. Ce projet a été porté par les Nanterriennes et Nanterriens qui ont participé en nombre à l’atelier citoyen qui s’est déroulé sur ce thème dans le cadre de la campagne des élections municipales. Plusieurs habitantes avaient alors proposé la création d’un lieu d’accueil pour les femmes victimes de violences, qui serait également un centre de ressources, porteur de valeurs féministes, dédié à la promotion de l’égalité femmes-hommes et, plus globalement, à l’émancipation des femmes. Ces objectifs sont partagés par les associations féministes du territoire, qui ont également participé à la réflexion.

Les ambitions du projet

La future Maison des Femmes centralisera les services dédiés aux femmes victimes de violences, afin de les accueillir et de les accompagner sur le plan juridique, social et psychologique. Elle sera aussi un lieu-ressource pluridisciplinaire, mutualisé et ouvert à tous les partenaires, destiné à promouvoir les droits des femmes et leur émancipation. En effet, dans la vision portée par la municipalité, il s’agit d’affirmer que l’égalité entre femmes et hommes et l’émancipation des femmes passent non seulement par leur sécurité, mais aussi par la reconnaissance de leurs droits et de leur place dans la société – en l’occurrence dans la ville. Cette double vocation répond aussi à une considération plus pragmatique : garantir l’anonymat et la non-stigmatisation des femmes victimes de violences, qui ne seront pas les seules usagères du lieu.

Forte de ces ambitions, de la diversité de ses services et de son réseau, la future Maison des femmes de Nanterre représente un modèle original, audacieux et unique à l’échelle de l’Île-de-France.

Le projet de Maison des Femmes

Ce projet s’appuiera sur les acteurs et dispositifs existants à Nanterre :

  • Les associations de défense des droits des femmes, professionnelles ou militantes, présentes sur le territoire, mais aussi les associations sociales et culturelles nanterriennes, souhaitant contribuer au projet
  • Les partenaires publics : services de la ville, inspection académique, services sociaux du conseil départemental, police nationale, Agence régionale de santé (ARS), CAF, équipes professionnelles du CASH (hôpital Max-Fourestier)....

Méthodologie/calendrier

Depuis l’élection en 2020, la ville préfugure sa future Maison des femmes. Elle a commencé par préciser les contours de son projet, en lien avec ses partenaires. Plusieurs étapes ont ainsi déjà été franchies :

Les étapes passées :

  • Rencontres avec les partenaires locaux : services de la ville (CCAS, santé, éducation...), de l'Etat (police nationale, justice, éducation nationale, etc.) et du département, le CASH, les associations spécialisées, les bailleurs, etc.

  • Visites de dispositifs existant sur d'autres territoires : Maison des femmes (Mdf) de Saint-Denis, Cité Audacieuse à Paris, MdF de Montreuil, Nantes ou encore Bordeaux, Observatoire local de Fontenay, etc.

  • Constitution d'un collectif de préfiguration pour associer l’ensemble des partenaires potentiels du projet à la réflexion. La première réunion de ce collectif de préfiguration a eu lieu le 8 mars 2021, à l’occasion de la Journée internationale des Droits des femmes. Elle a été suivie de quatre groupes de travail partenariaux, qui ont réuni une quarantaine de représentants, en octobre et novembre derniers
  • Partage du projet avec les Nanterriennes et les Nanterriens : réunion publique le 4 mai 2021 ; communication et dialogue via les outils habituels : Nanterre Info, web, boîte à idées numérique…

Les étapes à venir :

La Maison des femmes ouvrira le 24 septembre 2022 !

S'inscrire à la lettre d'information

Inscription en ligne

Contribuez au projet en déposant votre suggestion dans la boîte à idées

* Champs obligatoires

Vos coordonnées

Mes idées/suggestions

Gestion de vos données personnelles

Les données personnelles recueillies sur le site résultent de la communication volontaire d'une adresse de courrier électronique lors du dépôt d'un message électronique. Les courriels ainsi recueillis ne servent qu’à transmettre les éléments d’informations demandés.
La ville de Nanterre conserve de manière confidentielle les courriels pour une durée ne pouvant excéder 1 an. Les adresses électroniques indiqué dans les courriel ne feront l’objet d’aucune cession, ni d’aucun traitement de la part de la ville de Nanterre hormis l'objet du courriel.
Protection des données personnelles
Pour toute information ou exercice de vos droits informatiques et libertés sur les traitements de données personnelles gérés par la ville de Nanterre, vous pouvez contacter sa déléguée à la protection des données (DPO) par courrier signé, accompagné de la copie d’une pièce d’identité : Mairie de Nanterre - À l’attention de la déléguée à la protection des données (DPO) – 88, rue du 8-Mai-1945 - 92000 Nanterre ou par mail, accompagné de la copie d’une pièce d’identité : dpo@mairie-nanterre.fr