Nanterre, ville engagée pour les droits des femmes

Mis à jour le 28 septembre 2022

La question de la place des femmes dans notre société et de leurs droits a fait un retour spectaculaire dans le champ du débat public, ces dernières années. Une prise de conscience collective s'est produite à cette occasion : le combat pour les droits des femmes n'est pas derrière nous ; il est même central dans la construction d'une société plus juste et plus durable. La ville de Nanterre souhaite donc prendre part à ce changement social, et affirme aujourd'hui qu'elle doit aller plus loin encore dans l'action qu'elle mène pour rendre ces droits effectifs. C’est en ce sens qu’elle s’est engagée dans la création de la Maison des femmes de Nanterre, lieu d’accueil des femmes victimes de violences de toutes formes et de promotion de l'égalité femmes-hommes. Ce lieu collectif et coopératif a ouvert ses portes le samedi 24 septembre 2022, répondant ainsi à l'engagement de campagne pris par la majorité élue en 2020. Dans son programme, la majorité municipale s'était également engagée à faire des droits des femmes et de l'égalité femmes-hommes une délégation à part entière et une préoccupation transversale, prise en compte dans l'ensemble de ses politiques. Elle accorde désormais à cette question une place prépondérante. Cet engagement s’inscrit dans une histoire et une continuité : celles d’une action menée de longue date par la ville pour promouvoir les droits des femmes et lutter contre les violences qui leur sont faites. Ainsi, au-delà de ses efforts en tant qu’employeur pour faire progresser l’égalité professionnelle et salariale, la ville travaille en lien étroit avec un réseau de partenaires associatifs et institutionnels pour mener à bien une série d’actions concrètes dont la Maison des femmes : formations, éducation des enfants et des jeunes, événements et débats, financement et soutien des associations d’aide aux femmes victimes de violences, marches urbaines exploratoires, cours d’école non-genrées, etc.

Consulter les chiffres clés 2020

S'inscrire à la newsletter des Droits des femmes