Jardiner dans ma rue

Mis à jour le 03 mars 2021

Jardiner en ville, c’est possible grâce au permis de végétaliser, expérimenté pour la première fois à Nanterre. Inscrivez-vous à partir du 1er mars !

De bonnes raisons de végétaliser nos rues

Faire participer les habitants à la végétalisation de leur quartier, accorder une plus grande place à la nature en ville, telles sont les finalités du permis de végétaliser, mais aussi :

  • Embellir son quartier.
  • Contribuer au rafraîchissement de l’air et à l’amélioration de sa qualité.
  • Offrir refuge et source de nourriture à la petite faune : insectes, oiseaux…
  • Favoriser le lien avec ses voisins, susciter l’échange et le partage d’expérience.

Comment participer à la démarche ?

CALENDRIER

  • Le dépôt des candidatures est ouvert du 1er mars au 5 avril 2021.
  • Les services municipaux étudieront l’ensemble des candidatures en avril.
  • Fin mai : les habitants pourront commencer à planter.

LA DÉMARCHE

  1. Je prends connaissance du guide pratique et de la charte des permis de végétaliser.
  2. Je remplis le formulaire d’inscription.
  3. La ville de Nanterre étudie la faisabilité de mon projet : accessibilité, contexte urbain…
  4. Mon projet est validé. Les travaux nécessaires sont réalisés (découpe de trottoir, apport de terre…). Je peux jardiner ! La ville me fournira une signalétique à installer pour valoriser votre projet.

Les dossiers non validés sont placés en liste d’attente et seront réétudiés l’année suivante. Si mon projet n’est pas réalisable, la ville pourra me faire des propositions alternatives.

Que végétaliser ?

  • Les pieds des arbres.

Il y a près de 900 pieds d’arbres communaux disponibles. La ville fournit la terre et l’entourage d’arbre.

  • Les îlots verts, en jardinière ou sur un espace de pleine terre.
  • Les emplacements immobilisés au titre du plan Vigipirate (devant les crèches, les établissements scolaires, les lieux de culte…). La ville se charge si nécessaire de débitumer, de créer une fosse, de fournir la terre et l’entourage d’arbre en accoya.

A savoir : les végétaux ne sont pas fournis par la ville.

Où végétaliser ?

Sur l’espace public, parmi les emplacements répertoriés sur les cartographies ci-dessous.

Je peux aussi suggérer des emplacements qui n’auraient pas été identifiés sur la cartographie.

Les zones de plantations doivent idéalement être proches de mon domicile ou de mon lieu d’activité afin de faciliter leur entretien.

Qui peut végétaliser ?

Toute personne physique ou morale (association, copropriétaires…) souhaitant entretenir un espace vert à proximité de son lieu de résidence ou d’activité.

Quelles plantes ?

Favoriser les plantes mellifères et celles robustes et locales, adaptées au climat francilien.
La plantation d’espèces comestibles, invasives, toxiques ou dangereuses est proscrite.
En raison de leur taille, les arbustes ne peuvent être installés que dans les îlots végétalisés de pleine terre et non au pied des arbres.

Liste des plantes conseillées

A quoi m’engage le permis de végétaliser ?

Il engage à entretenir l’installation et à respecter sa propreté et notamment à :

  • Arroser, désherber, tailler.
  • Renouveler les plantes et les fleurs si besoin.
  • Veiller à l’esthétique, à l’entretien des plantes et des supports.
  • S’engager à ne pas recourir à des produits chimiques (pesticides, engrais, désherbants…).