Expositions et événements

Mis à jour le 21 avril 2022

Le Génie des Lieux épisode 2 interroge la transformation urbaine par le prisme des mobilités, au contact des Nanterriens et des usagers.

Le Génie des Lieux épisode 2Voir l'image en grand

La Terrasse poursuit sa saison orientée autour des « nouveaux imaginaires urbains ». Après la vision poétique de Chourouk Hriech, l’interaction corps et ville chez Julie Desprairies, le Génie des lieux déplace la focale sur les mobilités au cœur de la ville en mutation.

Le Génie des lieux rejoue la partition suivante : comment, ensemble, des habitants et des artistes répondent à une situation de mutation urbaine ?

A Nanterre comme ailleurs, de nombreux projets de rénovation rythment la vie quotidienne, préparent un cadre de vie de meilleure qualité, répondent à la pression démographique. Mais l’interstice de la transformation peine à être perçu comme un moment positif. Il cristallise des incompréhensions et oppose souvent usagers et décideurs.

Pourtant, ce moment peut être fertile. Il l’est d’autant plus lorsque les multiples interrogations sont transcendées dans un acte créatif. Quand l’alerte, l’interpellation s’animent d’un désir de prendre la parole autrement.

Comment se déplacer dans la contrainte du chantier ? Comment la mobilité peut devenir l’un des enjeux d’un quartier enclavé ? Comment rendre la ville plus hospitalière en développant des moyens de locomotion multiples, croisés et adaptés à tous les âges ?

La mobilité appelle son opposé, l’immobilité, que l’on peut percevoir comme une entrave ou au contraire comme une échappatoire. Le voyage « immobile », tel un trait d’union vers l’ailleurs, vers sa propre histoire du quartier ou vers ses racines.

La mobilité se traduit enfin par la mobilisation, lorsque la voix de l’individu rencontre la communauté d’un collectif. Occuper l’espace public, se projeter vers l’avenir, se mettre en mouvement, dans tous les sens du terme.

Immobile, mobilité, mobiliser : de la réponse individuelle à l’action citoyenne, du présent à la prospective, l’acte créatif et artistique est tout sauf anecdotique. Il déplace la controverse sur le terrain de la représentation et de l’imagination. Surtout, il produit le dialogue, la rencontre, le commun.

Du génie des lieux au génie du lien.

Exposition "Le Génie des lieux, épisode 2

Les événements en lien avec l'exposition

Vendredi 15.04
18h-21h : Vernissage Le Génie des lieux
En présence des artistes

A 19h : présentation de l’esquisse pour la Conque
Claire Nicolet a été choisie par un jury d’habitants, elle nous présente l’esquisse de la peinture qu’elle réalisera au printemps sur la Conque.

Jeudi 21.04 / Annulé
12h45 : Midi danse
Le temps d’une pause déjeuner, découvrez de grandes figures de la danse contemporaine.
Coréalisation La Terrasse espace d’art - Maison de la musique de Nanterre, en partenariat avec le CND.

Mercredi 20.04
18h30-20h : L'insertion des jeunes artistes sur le territoire francilien
Table ronde organisée par les étudiant.es du Master Médiation culturelle, patrimoine et numérique de l’Université Paris Nanterre, dans le cadre de leur exposition « Etre jeune et artiste : à quel prix ? », galerie Grappin, Université Paris Nanterre, du 4 au 22 avril 2022.

Jeudi 12.05
18h-20h : Afterwork I Voyage immobile
Découvrez l’exposition en famille, entre amis ou collègues et participez à l’expérience d’un voyage sonore, proposée par Marina Noël, de ComEnjoy la yourte à Nanterre.

Samedi 21.05
16h-19h : Rencontre & balade urbaine I La marche comme démarche
Comment la marche nourrit le processus de création artistique ? Claire Nicolet et Evelyne Simonin reviendront sur leur manière d’arpenter les espaces et de relier leur lecture du paysage dans l’atelier. Créateur des Voyages Métropolitains, l’urbaniste et paysagiste Jens Denissen parlera de ses marches franciliennes, entre exploration fine du territoire et dérives sensibles. A 17h, expérimentation d’une marche à leurs côtés.
Avec Claire Nicolet, Evelyne Simonin, Jens Denissen