La rénovation du groupe scolaire Maxime-Gorki

Mis à jour le 02 juin 2021

Le projet de réhabilitation et de restructuration du groupe scolaire Maxime-Gorki s’inscrit dans le projet de rénovation urbaine du quartier du Parc Sud. Les travaux débutent en mai 2021 pour une durée de deux ans.

L’objectif est d’offrir un équipement public accessible et de qualité aux élèves, aux parents d’élèves, aux enseignants et personnels municipaux travaillant dans l’établissement.

La quartier du Parc a obtenu en janvier 2021 le label d’excellence « Cité éducative ». Il s’agit d’un programme, assurant des moyens supplémentaires, et ayant pour objectif d’engager et de coordonner tous les acteurs de l’éducation (éducation nationale, services de la ville, associations et autres organismes et dispositifs) vers la réussite des enfants et des jeunes de 0 à 25 ans.

Le projet architectural prévoit :

  • la création d’un mail permettant de déplacer les entrées du groupe scolaire en distinguant clairement celle de l’école élémentaire de celle de l’école maternelle, grâce à la destruction du bâtiment des anciennes cuisines centrales.
  • la construction en rez-de-chaussée d’un bâtiment reliant l’école maternelle et l’école élémentaire, où prendront place les activités de restauration et permettant, sur sa terrasse, l’implantation d’une cour de récréation supplémentaire pour les maternelles.
  • la réhabilitation architecturale axée plus particulièrement sur l’extérieur garantissant une amélioration du confort thermique et des économies d’énergie, l’accès pour les personnes à mobilité réduite ainsi que la rénovation des espaces intérieurs Voir l'image en grand.

A noter

Enjeu majeur pour la ville de Nanterre, la rénovation énergétique est au cœur de ce projet qui prévoit : diminution de 38 % des consommations d’énergie, bâtiment rénové répondant aux normes BBC, bilan environnemental des matériaux, isolation thermique par l’extérieur et système de ventilation performant.

  • Les aménagements intérieurs

Outre les parties neuves, une réfection complète des peintures intérieures, des plafonds suspendus et des revêtements de sols est prévue.
Le remplacement complet du mobilier sera effectué ainsi que la mise en place de mobiliers de rangement intégrés à chaque classe.

  • Les aménagements des cours extérieures

L’école rénovée disposera d’une cour en élémentaire et de trois cours en maternelle : une en terrasse du bâtiment de restauration scolaire et deux de plain-pied permettant de réserver un espace aux plus petits (petite et très petite section).
Chaque cour sera conçue avec des coins calmes, des bancs, des tables de pique-nique, de petits espaces de rencontre et des espaces de jeux collectifs délimités.
Afin de limiter les effets d’îlot de chaleur, une réflexion toute particulière est apportée sur les types de revêtements et deux préaux en bois seront implantés afin d’assurer une protection contre la pluie et le soleil.

1000 m2 carré de surface végétalisée :
12 des 17 arbres existants seront conservés et 29 nouveaux arbres seront plantés (soit 41 arbres contre 19 à ce jour).
La superficie des massifs arbusifs est doublée et une pelouse « rustique » de 400 m2 sera créée.

Une démarche en concertation

Les habitants du quartier ont été associés à la réflexion sur le devenir du secteur depuis 2011 : diagnostic en marchant, réunion publique, ateliers de travail thématiques dont un avec les parents d’élèves, les équipes enseignantes et les services sur la problématique des équipements.

Le 1% artistique : création d’une œuvre d’art, emblème de l’école

Au cœur du chantier de rénovation, la ville de Nanterre réalise une œuvre d’art sur la façade du futur réfectoire.
Cette œuvre, qui marque le soutien de la ville aux créateurs de notre époque, est imaginée avec la complicité des enfants et des enseignants ainsi que celles et ceux qui « vivront » l’œuvre au quotidien.
A terme, elle viendra enrichir le patrimoine des œuvres d’art dans la ville.

Le calendrier des travaux

Les travaux sont prévus sur le site occupé. Afin de maintenir de bonnes conditions pédagogiques, des bâtiments provisoires sont montés sur le terrain d’évolution.
Ces bâtiments provisoires seront affectés à la maternelle durant la phase 1 (12 mois) (construction du bâtiment restauration et la réhabilitation du bâtiment maternelle).
Puis, ils seront affectés à l’élémentaire pendant la phase 2 (12 mois) pendant la réhabilitation du bâtiment élémentaire.
Les entrées habituelles dans l’école ne changent pas.

Mai 2021 Installations de chantier et des bâtiments provisoires.
Juillet 2021 – août 2022 Phase 1 – Réhabilitation du bâtiment de l’école maternelle et construction du bâtiment de restauration.
Accueil des classes maternelles dans les bâtiments provisoires.
Septembre 2022 – août 2023 Phase 2 – Réhabilitation du bâtiment de l’école élémentaire.
Accueil des classes élémentaires dans les bâtiments provisoires.
Septembre 2023 Lancement phase 3 – Désamiantage, démolition du bâtiment des services généraux et aménagements extérieurs.
Plantation d’arbres entre novembre 2023 et mars 2024.
Coût total de l’opération : 7 862 822, 46 €