Parade(s), le festival des arts de rue

Mis à jour le 16 mai 2019

Parade(s) est un temps fort de la saison culturelle nanterrienne et de la région francilienne.
Chaque année au début du mois de juin, le festival réuni plus de 40 compagnies et plus de 30 000 spectateurs.

Chaque édition est l’occasion de découvrir autrement l’espace public dans une ambiance fes­tive et conviviale.

Les arts de la rue s’inventent et se métissent entre cirque, théâtre, musique, danse, instal­lations, performances, marion­nettes… de jour comme de nuit, en tous lieux. Ils provoquent la rencontre, l’émotion ou le rire, ils nous font rêver en touchant nos imaginaires.

De nombreux Nanterriens par­tagent l’aventure en participant à des ateliers, des spectacles ou en hébergeant des artistes.

OUVERT SUR LE MONDE

  • Soutien au premier festival des arts de la rue en Afrique, Rendez-vous chez nous au Burkina Faso.
  • Accueil de compagnies interna­tionales : Japon, Burkina Faso, Espagne, Belgique, Italie...

POUR TOUS

  • Des parcours aménagés pour les personnes ayant un handicap sensoriel, imaginés en partena­riat avec la mission handicap de Nanterre
  • Pendant le festival, accueil du public et ateliers en Langue des Signes Françaises (LSF).
  • Les souffleurs d’image per­mettent aux personnes mal­voyantes d’assister à des spec­tacles en leur soufflant à l’oreille les éléments qui leurs sont invi­sibles

AVEC LES PLUS JEUNES

La piste des enfants est un espace calme dédié particu­lièrement aux plus petits. Sur place : les ateliers cirque des Noctambules, fidèle partenaire du festival, des spectacles, des jeux et de quoi grignoter et se rafraîchir.
Graines de programmateurs : chaque année, un groupe d’enfants de Nanterre assistent au Festival Chalon dans la rue. Ils ont pour mission de repérer un spectacle qui sera programmé durant le festival. Cette année, la Cie Magik Fabrik présentera le spectacle Incognito les 26 et 27 avril dans le cadre des Préludes de Parade(s).

Éteignez vos portables : un dispositif d’éducation artis­tique et culturelle du Conseil Départemental des Hauts-de- Seine offre aux collégiens la possibilité de rencontrer des œuvres et des artistes.

Avec les écoles : de nombreux établissements scolaires participent à la prépa­ration du festival et à ses pré­ludes dès le mois de mars…

LES CHIFFRES CLÉS

  • Année de création : 1990
  • 30 000 spectateurs
  • Plus de 40 compagnies invitées
  • Plus de 150 représentations
  • Près de 250 artistes
  • Une équipe de 50 personnes
  • Participation de plus de 500 amateurs
  • Des créations et des coproduc­tions.