La couverture de l'échangeur A14 / A86

Mis à jour le 01 mars 2021

Après une bataille menée pendant près de 20 ans par les habitants, l'aménagement de l'échangeur A86/A14 a pris fin en février 2021.

Les enjeux

L’échangeur à ciel ouvert des autoroutes A14/A86 constituait une « plaie béante » intolérable pour la santé et le cadre de vie des Nanterriens – sans compter les nuisances environnementales. Avec le réaménagement de l’échangeur et le redressement de l’avenue de la Commune-de-Paris, désormais bordée de plantations et accessible aux piétons et aux cyclistes, les Nanterriens retrouvent un environnement plus agréable. Avec la libération des parcelles utilisées auparavant par les bretelles de l’échangeur, le parc du Chemin-de-l’Île sera agrandi jusqu’à l’avenue de la Commune-de-Paris et de nouveaux projets d’aménagement peuvent être imaginés…

Les travaux

Le 8 février 2021, la circulation sur l’avenue de la Communede-Paris, transformée en boulevard urbain, a été rouverte.

En août 2020, les nouvelles bretelles de liaison entre l’autoroute A14 depuis la province vers l’autoroute A86 intérieure (B5) et vers l’avenue de la Commune-de-Paris (B6) ont été mises en service par la Direction des routes d’Île-de-France ; la première ayant été enfouie tandis que le tracé de la seconde a été modifié de manière à ne plus déboucher directement dans l’éco-quartier Hoche.

Le coût

Le coût total des travaux s’élève à 64 M€, répartis entre l’Etat (17 M€), la région Ile-de-France (17 M€), l’établissement public Paris La Défense (20 M€), le département des Hauts-de-Seine (8,9 M€) et la ville de Nanterre (1,1 M€).