Ville de Nanterre

Recherche
 

L'Arena de Nanterre

Un stade de rugby et une salle de spectacles à Nanterre, juste derrière l’Arche de la Défense : c’est le projet Arena, de Jacky Lorenzetti le président du club du Racing Métro. Une structure dessinée par l’architecte Christian de Portzamparc, qui sera associé à GTM bâtiment, filiale nanterrienne de Vinci.

Partager sur

L'emplacement de la future ArenaLe stade accueillera une vingtaine de matchs par an, principalement ceux de l’équipe Racing-Métro.  Dans cette configuration stade, les tribunes de l’Arena seront disposées en fer à cheval, au plus près du terrain, puisque seuls 4,50 mètres sépareront la ligne de touche des premiers spectateurs. Les rencontres seront disputées sur une pelouse synthétique, une première pour l’ovalie française. Capacité d’accueil maximum : 32 000 spectateurs.


Outre le rugby, l’arène à géométrie variable accueillera une quarantaine de manifestations de toute nature (concerts, spectacles, conférences…). La capacité de la salle évoluera alors entre 10 000 et 40 000 spectateurs, une taille intermédiaire entre Bercy et le Stade de France. Une dizaine de places de stationnement seront réservées aux gros véhicules techniques à l’intérieur même de l’enceinte.
Le projet, qui s’inscrit dans le programme d’aménagement des Jardins de l’Arche, comprend également la construction de logements, d’une résidence étudiante, de commerces et d’un espace public permettant de relier sans aucune marche le boulevard Aimé-Césaire au parvis de La Défense.


Une convention de partenariat a été signée entre la ville de Nanterre et la société Stadôme, qui gérera l’enceinte, portant entre autres sur les questions de circulation, nuisances sonores, programmation etc..