Ville de Nanterre

Recherche
 

Le prolongement du T1

Le STIF a débloqué 7 millions d'euros pour lancer les études qui doivent permettre de prolonger le T1 jusqu'à Rueil-Malmaison, en passant par La Boule.

Partager sur

Un réseau en pleine croissance

Implanté en milieu urbain, le tramway est devenu un mode de transport fiable et performant très apprécié des Franciliens. Le Stif, la Région Ile-de-France, les départements, les communes et l’Etat impulsent aujourd’hui une véritable dynamique autour du développement de ce moyen de transport qui a pour vocation de répondre aux enjeux de mobilité urbaine des Franciliens, en offrant une alternative à l’usage de la voiture et un meilleur partage de l’espace public. Ainsi, dans les années à venir, le réseau devrait être renforcé. Les projets de prolongements fleurissent. Ces nouveaux tronçons viendront mailler le territoire de la petite couronne pour des déplacements de banlieues à banlieues plus courts et plus confortables pour les usagers.

Nanterre sera ainsi directement reliée à l’Est francilien, ainsi qu’à la Porte de Versailles,  à la Seine-Saint-Denis et au Val d’Oise grâce à de multiples interconnexions.

Le prolongement du T1 jusqu'à Colombes

Le  prolongement du tramway T1 à l’ouest permettra aux voyageurs de se déplacer aisément entre les villes de Colombes, Bois-Colombes et Asnières, et du même coup entre toutes les villes desservies par les lignes actuelles de tramway T1 et T2. Compte tenu des contraintes de réalisation dans le tissu urbain de Colombes, le projet sera réalisé en deux phases afin de ne pas retarder le prolongement à Asnières :

  • La première correspond au prolongement du T1 depuis « Les Courtilles », jusqu’au carrefour des Quatre Routes à Asnières. La mise en service est prévue fin 2018.
  • La seconde phase amènera le T1 jusqu’à la rue Gabriel Péri à Colombes, à l'horizon 2023.

Le T1 passera par Nanterre

Actuellement, le T1 s'arrête à Gennevilliers Les Courtilles.

Avec le prolongement à l’ouest, le T1 passera par Asnières en 2018, puis par Colombes en 2023 et ensuite par Nanterre et Rueil-Malmaison.

 

Le passage du T1 par Nanterre permettra  de :

  • Assurer une desserte fine de banlieue à banlieue
  • Retisser les liens entre les quartiers
  • Assurer les interconnexions avec d'autres moyens de transport : bus,  future ligne 15 du métro Grand Paris...
  • Promouvoir un usage partagé des différents modes de transport
  • Repenser la place de la voiture en ville.

Le  tramway devrait traverser le quartier du Petit-Nanterre, s'arrêter à la gare de Nanterre-Université, passer par les Provinces Françaises, l'avenue Joliot Curie, la place de la Boule, puis continuer jusqu'à Rueil- Malmaison.