Ville de Nanterre

Recherche
 

Stationner

La politique de stationnement a pour objectif de favoriser un report de la voiture vers les autres modes de déplacement, d'organiser l’espace public entre les différents usagers et de reconquérir les parkings en ouvrage.

Partager sur

Chiffres clés

 2 850 places dans les 10 parkings publics
 
11 000 places le long des voies publiques
 
3 000 places réglementées payantes
 

Pourquoi réglementer le stationnement ?

Pour un espace public partagé. En favorisant la rotation des véhicules, cette réglementation permet  d'augmenter l’offre de stationnement, qui devient ainsi partagée et non plus monopolisée par le premier occupant.

Pour un environnement protégé. Le saviez-vous ? Un véhicule sur dix est à la recherche d'un emplacement pour stationner ce qui engendre de la circulation, parfois des embouteillages mais également de la pollution. Avec le stationnement payant, les emplacements se libèrent; les automobilistes trouvent plus rapidement une place,  et polluent moins.

Pour limiter le stationnement gênant. Les véhicules garés sur les passages piétons, les bandes cyclables ou les trottoirs perturbent le quotidien de beaucoup d'usagers, mais sont aussi dangereux.  Les équipes d'ASVP,  qui surveillent les zones réglementées, sanctionnent ces abus afin de garantir la sécurité de tous les usagers.

 

Le saviez-vous ?

Sans réglementation  Avec réglementation

1 place de stationnement

=

1 voiture stationnée par jour

       1 place de stationnement

=

jusqu'à 6 voitures stationnées par jour

L'extension du stationnement réglementé

Le 2 février 2015, le stationnement payant a été étendu dans certaines rues des quartiers du Centre et du Vieux-Pont / Sainte-Geneviève, la  Boule Champs-Pierreux et Plateau Mont-Valérien (deux rues).

De nouvelles zones réglementées seront mises en place dans le quartier République le 22 juin, et dans le courant du dernier trimestre 2015 pour le quartier du  Chemin de l'Ile.

Voir la liste des rues concernées

Les idées reçues

Le stationnement payant n'est pas mis en place pour nuire aux automobilistes ou enrichir la ville. Les recettes permettent de financer les équipes des ASVP et donc de garantir un contrôle régulier du stationnement.

Voir le document