Ville de Nanterre

Recherche
 

Agir sur le bâti

Le plan climat aide à maîtriser les consommations d'énergie dans les bâtiments communaux, les constructions neuves, les constructions des aménageurs et l'habitat existant.

Partager sur

Au niveau du patrimoine communal

 

Il s’agit de maîtriser les consommations d’énergie et de développer des procédés énergétiques plus économes en émissions de gaz à effet de serre en favorisant l’utilisation d’énergies renouvelables.

Pour cela, la ville va poursuivre la réalisation de bilans énergétiques sur les bâtiments et sensibiliser le personnel communal.


Au niveau des constructions nouvelles

Construction de la ZAC Saint Geneviève

Pour l’ensemble des constructions nouvelles, l’objectif est l’obtention du label “haute performance énergétique”.

 

Il s’agit aussi de systématiser, pour chaque opération, l’utilisation d’une énergie renouvelable et d’obtenir la certification “Habitat/Environnement” pour toute construction neuve.

Pour les constructions relevant d’aménagement public

  • La SEMNA et l’EPADESA élaborent des cahiers des charges où les promoteurs sont dans l’obligation d’obtenir le label Habitat et Environnement. L’organisme CERQUAL accompagne les maîtres d’ouvrage pour l’obtention de ce label.

  • Depuis 2006, l’EPADESA à inscrit dans ses cahiers des charges l’obtention de la certification “haute performance énergétique” et le recours aux énergies renouvelables pour 50% des besoins en eau chaude sanitaire. L’EPASA s’est engagée à anticiper l’évolution de la réglementation et de lancer quelques opérations exemplaires.

  • La SEMNA a appliqué la Réglementation Thermique 2000 -15% pour les constructions de l’opération des Chènevreux.

  • Depuis 2006, l’Office Municipal HLM applique la réglementation thermique 2005.

Pour les constructions qui ne situent pas dans les zones d’aménagement public, la ville met en oeuvre une démarche incitative en remettant à chaque constructeur un Cahier de recommandations comportant des préconisations pour des constructions économes en énergie.

Au niveau de l'habitat existant

 Le patrimoine existant représente 15,4% des émissions de gaz à effet de serre.


Tous les efforts doivent être engagés pour ce patrimoine devienne plus économe en dépenses énergétiques.


Pour cela, la ville étudie la possibilité de notifier un volet énergétique dans le dispositif Nanterre Habitat Plus.


Parallèlement est réalisé un état des lieux énergétique du patrimoine social.