Ville de Nanterre

Recherche
 

Le rucher municipal

En 2006, un rucher a été installé au cimetière du Parc du Mont-Valérien.

14 ruches permettent de participer à la préservation de la biodiversité.

Partager sur

Radio Agora : réécoutez l'émission "Le chantier miel à Nanterre"

Découvrez dans cette émission spéciale diffusée le 17 septembre sur Radio Agora les différentes étapes de la récolte de miel, le travail des abeilles, l'aspect pédagogique du chantier et le ressenti des jeunes.

Pour la 3ème année consécutive, le service Jeunesse et le service Environnement de la ville de Nanterre organisent un chantier éducatif avec 4 jeunes Nanterriens pour effectuer la récolte du miel du rucher municipal. Jérémie, 21 ans, Ali, 22 ans, Walid, 28 ans et René, vont récolter 350 kilos en suivant les directives de Michel Nemeth, agriculteur référent, responsable du rucher installé cimetière du Parc, du côté du Mont-Valérien.

 

 

 

Abeilles et plantes à fleurs se sont développées parallèlement et ont participé à l’émergence d’une biodiversité exceptionnelle.

 

Aujourd’hui, grâce au rôle pollinisateur des abeilles, plus de 20 000 plantes sauvages sont sauvegardées en Europe.

 

 

 

 

 

Les colonies d’abeilles vivent aujourd’hui mieux en ville que dans les campagnes en raison de l’absence de traitements phytosanitaire.

Le miel de ville est souvent de qualité supérieure.

 


Aujourd’hui l’abeille participe à différentes politiques sociétales majeures :

 

  • La sauvegarde de la biodiversité et de l’environnement
  • L’évolution vers une agriculture durable
  • Le rapport ville campagne et la relation de l’homme à la nature
  • Le bien-être et la santé via les produits de la ruche

 

 

 

Ce projet fait suite à l’engagement de la ville pour la préservation de la biodiversité. La ville a en effet signé la « charte régionale de la biodiversité et des milieux naturels ».

 

Pour aller plus loin :

Mieux vaut favoriser les abeilles sauvages qu'installer une ruche en ville

Voir la vidéo