Ville de Nanterre

Recherche
 

Les projets : Le Prus pour plus de mixité

Imaginer un nouveau quartier, avec et pour ses habitants : c’est tout le sens de la démarche lancée en 2007, avec le lancement du Projet de Renouvellement Urbain et Social du Parc. Ici, habitants, associations et institutions ont travaillé ensemble pour dessiner l’avenir du quartier.

Partager sur

2014-2020 : un PRUS pour le Parc

Le conseil d’administration de l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) a retenu le Parc, parmi les 200 quartiers de France qui bénéficieront des financements du nouveau programme national de renouvellement urbain de 2014 et 2020.

Avec ses 13 000 habitants, le Parc est le plus grand quartier de Nanterre. La rénovation de ce territoire est une priorité affirmée de la municipalité et va concerner plusieurs domaines : le logement, les commerces, l’aménagement de l’espace public, la voirie ainsi que l’environnement.
Ce sont au total près de 17 millions d’euros qui seront investis dans les opérations de rénovation.

Le Prus : pour plus de mixité

Un projet de rénovation urbaine et sociale (Prus) pour plus mixité

Le conseil d’administration de l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) a retenu le Parc Sud parmi les 200 quartiers de France qui bénéficieront des financements du nouveau programme national de renouvellement urbain.

Avec ses 13 000 habitants, le Parc Sud est le plus grand quartier de Nanterre. La rénovation de ce territoire est une priorité affirmée de la municipalité  avec un objectif : redonner de la mixité sociale au quartier. La rénovation va ainsi concerner plusieurs domaines : le logement, les commerces, l’aménagement de l’espace public, la voirie ainsi que l’environnement.

Cinq objectifs d’intervention urbaine

● Redonner de l’attractivité en redynamisant l’offre commerciale autour de l’avenue Picasso par la réhabilitation des centres commerciaux des Champs-aux-Melles (Carrefour Market) et des Fontenelles et la réorganisation des abords de la halle du marché.
● Réaménager les espaces attenants aux pôles commerciaux pour améliorer leur fonctionnement et leur qualité urbaine.
● Réorganiser les circulations motorisées et les circulations douces, ainsi que l’offre de stationnement de surface pour réduire la place de la voiture dans l’espace public.
● Démolir 82 logements et en construire 270 avec 80 % de logements en accession à la propriété et 20 % de logements sociaux afin de permettre une plus grande mixité.

Réintroduire davantage de mixité sociale dans le quartier en  favorisant notamment  la mutation de 500 logements des tours Aillaud.

Trois phases d’intervention

  • Les pôles commerciaux (Champs-aux-Melles, Fontenelle, marché)
  • Les tours Aillaud
  • Les Fontenelles