Ville de Nanterre

Recherche
 

La biodiversité

Elle représente la variabilité des organismes vivants de toute origine, des écosystèmes terrestres, marins et autres écosystèmes aquatiques et des complexes écologiques dont ils font partie.

Partager sur

La ville de Nanterre s’est engagée depuis janvier 2002, dans l’élaboration d’un « plan vert », qui permet de définir une démarche globale de préservation de la biodiversité sur son territoire et de développement de son patrimoine végétal.

Dès 2006 a été mise en place la gestion différenciée des espaces verts communaux (30 sites en 2008 et 312 en 2009). Il s’agit d’adapter le mode de jardinage et de gestion écologique d’un espace vert en fonction de son usage. 

Aujourd’hui, l’ensemble du patrimoine est en gestion différenciée.

En savoir plus sur la gestion différenciée

 

Les espaces verts a été classé suivant quatre modes de jardinage : naturel, rustique, simple, complexe.

Ces modes de jardinage vont déterminer le type de gestion à mettre en place :

  • une gestion extensive, avec par exemple des opérations de fauchage limitées à une ou deux par an
  • une gestion intensive avec des interventions fréquentes.

La gestion différenciée participe à la préservation de la biodiversité, dans la mesure où l’utilisation de produits phytosanitaires est limitée et que sont favorisés l’implantation et le développement d’espèces végétales endémiques.

 

 

Aujourd'hui, Nanterre met en oeuvre une réelle stratégie locale pour la préservation de la biodiversité, qui intègre la biodiversité dans les éléments de décision des politiques menées et prévoit des solutions concrètes et durables afin de répondre aux enjeux identifiés.