Ville de Nanterre

Recherche
 

La gestion différenciée

La ville s’est engagée depuis 2006 dans une gestion plus écologique de ses espaces verts appelée « gestion différenciée des espaces verts».

Partager sur

Aujourd’hui, l’ensemble des espaces verts de la ville est en gestion différenciée, conformément à l'objectif affiché en 2006.

 En 2009, la gestion différenciée s'appliquait à 40 % des espaces verts.

Une démarche citoyenne

La gestion différenciée est une façon de gérer les espaces verts en milieu urbain qui consiste à ne pas appliquer à tous les espaces la même intensité ni la même nature de soins.

 

A Nanterre, elle consiste à utiliser moins de produits chimiques et privilégier des espèces naturelles et sauvages sur certains espaces. C'est un choix stratégique pour le traitement de tous les espaces verts de la ville.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir :

 

Les intérêts d'une gestion différenciée :

  • Intérêt paysager et esthétique : diversifier les habitats naturels et en les intégrant de façon la plus naturelle possible
  • Intérêt culturel et pédagogique : découvrir toute la richesse de la faune et de la flore locale par des actions de sensibilisation et d'éducation à l'environnement.
  • Intérêt écologique: préserver la qualité de l'eau et de l'air. Développer les écosystèmes et la biodiversité locale.
  • Intérêt pratique et économique : redonner place à la nature et développer de nouvelles formes paysagères par une analyse individualisée des sites, associée à une gestion optimisée des espaces. 

Au niveau national, le Plan éco-phyto édicté suite au Grenelle de l'environnement pose comme objectif la réduction de 50% de l’utilisation des pesticides, à réaliser sur 10 ans à partir de 2008.

La gestion différenciée en exemples

Chaque site est rattaché à un mode de gestion, selon son utilisation et sa destination : prestige, utilisation par le public, fleurissement, prairie, zone de conservation naturelle…

Le parc des Chenevreux, qui mélange des gestions naturelles et rustiques :

  • peu d‘intervention,
  • traitement en prairie,
  • taille libre des arbres et arbustes.

 

 

Le parc des Anciennes-Mairies, caractéristique d’une gestion complexe, mise en place dans les lieux phares et de prestige : 

  • tailles rigoureuses,
  • pelouse rase,
  • fleurissement esthétique et horticole très travaillé

 

Les objectifs

  • Créer des habitats naturels durables favorisant la biodiversité
  • Eviter l’emploi des produits phytosanitaires (engrais chimiques)
  • Arroser de manière raisonnable
  • Profiter des actions bénéfiques de la faune et de la flore
  • Utiliser les alternatives au désherbage thermique ou chimique
  • Recycler les végétaux et déchets verts.