Ville de Nanterre

Recherche
 

Droit de préemption urbain

Le droit de préemption est un outil de maîtrise foncière publique utilisé à des fins d’aménagement. La politique foncière vise à satisfaire les besoins en matière de logements, d’équipements collectifs et d’activités économiques.

Partager sur

Qu'est-ce-que c'est ?

Les acquisitions de biens, destinés à faire face à des besoins à long ou moyen terme, recevront ultérieurement leur affectation définitive. Dans l’attente, elles constitueront des réserves foncières. 
Le DPUR est exercé sur tout ou partie du territoire communal. A Nanterre, l’ensemble du territoire est concerné par le Droit de préemption urbain renforcé ( DPUR ) depuis 1989.
La Ville peut donc acquérir en priorité un bien mis en vente par un propriétaire, que ce bien soit sur une ou plusieurs parcelles cadastrales
 
Les détenteurs du droit de préemption

A Nanterre, il existe quatre titulaires du droit de préemption :
• La Ville qui exerce le DPUR sur l’ensemble du territoire,
• L’EPADESA, (établissement public d’aménagement de la Défense Seine-Arche) , qui exerce le DPU à l’intérieur de la zone d’aménagement différé (ZAD) Seine-Arche.
• La SEMNA, qui exerce le DPU sur l’ensemble de la ZAC Provinces-Francaises, de la ZAC Centre Sainte-Geneviève, et les secteurs Gallieni, Komarov.
• L’EPF 92, qui exerce le DPU sur deux secteurs de l’avenue Georges Clemenceau.
 
Les biens soumis au droit de préemption urbain renforcé
L’article L 213-1 détermine la liste des biens soumis au droit de préemption : tous les biens bâtis (pavillon, logement, ensemble industriel, cave, garages etc) et non bâtis (terrains nus), à l’exception des meubles, des fonds de commerce, des biens concernés par des baux à construction et les usufruits.