Ville de Nanterre

Recherche
 

Les tours Aillaud

Partager sur Partager cette page sur Facebook Partager cette page sur Twitter

Les tours Aillaud

Transformer les tours Aillaud

La ville, pour qui c’est une priorité, et les bailleurs veulent donner aux tours Aillaud, situées aux portes de la Défense, une nouvelle attractivité. Il s’agit de révéler par l’innovation tout le potentiel du secteur et d’y apporter plus de mixité sociale.

Un potentiel exceptionnel qui connaît des difficultés

Comprenant 1606 logements, les 18 tours Aillaud ont été construites entre 1977 et 1980. Douze tours à appartiennent à Hauts-de-Seine Habitat et 6 à l’Office Municipal HLM de Nanterre.

Les tours Aillaud bénéficient de nombreux atouts : renommée internationale de leur architecture dessinée par Emile Aillaud, situation géographique exceptionnelle aux portes de La Défense et des 25 hectares du Parc départemental André-Malraux.

Pourtant, ce secteur a progressivement perdu son attractivité, et souffre aujourd’hui de nombreuses difficultés : paupérisation forte des locataires, dysfonctionnements s’accentuant (mosaïques, fenêtres…), taux de refus d’attribution de 78 %...

Trois démarches pour aboutir à la mutation de 500 logements

L’objectif est de réintroduire de la mixité sociale au sein des 18 tours Aillaud.

 

L’appel à manifestation d’intérêt

Le 1er décembre 2016, lors du Salon international de l'Immobilier d'entreprise à Paris, le maire de Nanterre, Patrick Jarry, accompagné des représentants de l'Office municipal HLM de Nanterre, Marie-Claude Garel, et de Hauts-de-Seine Habitat, Damien Vanoverschelde, ont lancé un appel à manifestation d'intérêt pour remettre les tours Aillaud au cœur de la dynamique de rénovation du Parc Sud, en lien avec les évolutions prévues sur le secteur, dans le cadre du renouvellement urbain. Objectifs : renforcer l’attractivité du secteur, créer une mixité sociale et fonctionnelle, mener une transformation écologiquement exemplaire et valoriser ce patrimoine remarquable du XXe siècle. 

En octobre, deux équipes (Bouygues Immobilier/Ogoc/Nexity et Alatarea/Cogedim) ont été sélectionnées pour plancher sur le changement d’usage de 500 logements.

 

Le programme d’investissements d’avenir

Piloté par l’Agence nationale de rénovation urbaine, le programme d’investissements d’avenir engage la réhabilitation lourde d’une tour test qui verra notamment son isolation thermique refaite et ses fenêtres remplacées. Si ce test s’avère concluant, cette réhabilitation lourde pourra être dupliquée aux autres tours.

Des études complémentaires seront menées en 2018 et la réhabilitation de la tour-test interviendra en 2019.

L’étude Castro-Denissof

Cette étude porte sur l’ouverture du secteur des tours Aillaud sur son environnement. Le cabinet d’urbanistes Castro-Denissof propose notamment de développer les connexions avec le parc André-Malraux depuis l’avenue Pablo-Picasso et le secteur du Croissant, de créer de nouvelles voies et de réduire progressivement la part des logements sociaux très élevée aujourd’hui.


Téléchargez le rapport

Une démarche innovante pour faire muter 500 logements

C’est la combinaison des conclusions de ces trois démarches qui mèneront à la transformation des tours Nuages avec, notamment, le changement d’usage d’un tiers des logements, soit environ 500, dont les occupants pourront accéder aux logements sociaux du futur quartier des Groues.
 
Les contours de cette transformation seront de fait définis à l’issue de cette démarche innovante, visant à faire travailler des équipes pluridisciplinaires qui devront répondre à un certain nombre de questions : quelles tours ? Pour quels usages ? Dans quelles conditions ?

La sélection du projet se fera en association large avec les acteurs concernés : habitants, acteurs publics et institutionnels, experts et partenaires privés…

Quel avenir pour le Parc Sud ?

Téléchargez le dossier complet