Ville de Nanterre

Recherche
 

La pollution de l'air

Nanterre fait partie des communes d'Ile-de-France situées en zone sensible pour la qualité de l'air. Quelles sont les principaux polluants et quels comportements adopter lors des pics de pollution?

Partager sur

Les principales sources de pollution à Nanterre

  1. Les transports : responsables de 50 % des émissions de NOx, 17 % des émissions de COVNM, 44% des émissions de PM10, 47 % des émissions de PM 2.5 et 42 % des émissions de  GES.

  2. Les activités industrielles (industrie, chantiers, énergie et déchets) : responsables de 50 % des émissions de  NOx, 17 % des émissions de COVNM, 44% des émissions de PM10, 47 % des émissions de PM 2.5 et 42 % des émissions de GES.

  3. Le secteur résidentiel et tertiaire (chauffage des bâtiments et de l'eau chaude sanitaire) : 20 % des émissions de NOx, 30 % des émissions de COVNM, 20% des émissions de PM10, 30 % des émissions de PM 2.5 et 38 % des émissions de GES.

Lexique :

  • NOx : dioxyde d'azote
  • COVNM : Composés Organiques Volatiles Non Méthaniques
  • PM10 : particules fines dont le diamètre est inférieur à 10 um
  • PM 2.5 : particules fines dont le diamètre est inférieur à 2.5 um
  • GES  : gaz à effet de serre.

Informer en cas d’épisode de pollution

Lorsqu'un niveau élevé de pollution est mesuré  par Airparif et Météo France, la Préfecture de police déclenche immédiatement une procédure d’information du public selon le niveau de gravité de l'épisode.

 

Quand est déclenché le niveau d'information et de recommandation ?

Ce niveau est déclenché lorsque le seuil d'information d'un des quatre polluants * est atteint. Le seuil d'information correspond à un niveau de concentration de polluants dans l'atmosphère au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé humaine, plus patriculièrement pour les populations particulièrement sensibles (enfants, asthmatiques, personnes âgées).

Pour les particules fines, le niveau d'information et de recommandation est activé dès que la concentration de 50 microgrammes par m3 d'air est dépassée pendant 24 heures consécutives.


* Les 4 principaux polluants : particules fines, oxyde d'azote, dioxyde de souffre, ozone.

Les recommandations

Pour les usagers de la route

Il es recommandé de limiter l'usage des véhicules à diesel non équipés de filtres à particules, d'adopter une conduite souple et de réduire sa vitesse. Des mesures de circulation alternée peuvent être mises en place lors de pics de pollution prolongés.

 

Pour les déplacements

Privilégier les transports en commun, la marche, le vélo, le covoiturage ou l'utilisation de véhicules peu polluants (électrique ou GNL), Autolib'.

 

Sur le plan sanitaire

La pollution aux particules peut favoriser l'apparition d'allergiques ou d'asthme. Les personnes qui présentent une sensibilité particulière aux polluants atmosphériques doivent éviter des activités physiques et sportives intenses.

Il est également préconisé de ne pas utiliser les cheminées à bois.