Ville de Nanterre

Recherche
 

Les jardins de l'Arche

Tracer un trait d’union entre les Terrasses de Nanterre et la Défense, du boulevard Aimé Césaire à la Grande Arche, créer un lieu de vie à part entière doté de logements, de commerces, d’équipements : tel est l’enjeu des Jardins de l’Arche.

Partager sur

Le conseil municipal de Nanterre a approuvé l’avant-projet des Jardins de l’Arche en juin 2012.

 

L'EPADESA est le maître d'ouvrage de ce projet.

Crédits photos : EPADESA/Pixium

C’est l’arrivée de l’Arena 92, stade couvert à usage multifonctionnel pouvant accueillir jusqu’à 40.000 spectateurs qui a donné un coup d’accélérateur à la réalisation de ces jardins et qui en a permis le financement.

 

Le projet d’aménagement couvre une surface de 8 hectares et répond à plusieurs objectifs :

  • Relier les Terrasses de Nanterre à la dalle de la Défense et à la Grande Arche, grâce à une longue promenade en pente douce d’une longueur d’environ 800 mètres, sur lequel les piétons et les personnes à mobilité réduite pourront se déplacer en toute sécurité. Ce parvis élargi et continu rattrapera la différence de nivellement (14 mètres) entre les deux extrémités mais la rampe restera accessible en continu (pente inférieure à 5%).
  • Créer un pôle d’animation de soir comme de jour, en semaine et le week-end.
  • Gérer le flux des piétons vers les stations de transport en commun et notamment le pôle de la Défense, lors des évènements qui se produiront à l’ARENA.
  • Préserver et intégrer les équipements existants : le Jardin de Gilles Clément, ainsi que la Jetée Chemetov.

 

Les Jardins de l’Arche, c'est aussi

  • Près de 12 000 m² de logements dans le cadre du programme « Arche Horizon » (Terrasse 19 : 200 logements dont 100 chambres étudiantes)
  • Environ 11 000 m² de logements dans le cadre du projet « Promenade de l’Arche», située sur la commune de Puteaux : une résidence étudiante de 200 chambres, une école d’enseignement supérieur, un hôtel
  • De nombreux commerces
  • Un centre sportif et ludique
  • Un équipement de service public, culturel et sportif (pavillon Césaire)
  • Des petits commerces de restauration
  • 800 emplois affectés à l’animation de l’ARENA : les entreprises se sont engagées à privilégier le recrutement de Nanterriens