Ville de Nanterre

Recherche
 

La réforme nationale

Cette réforme vise à mieux répartir les heures de classe sur la semaine. Un décret, publié le 26 janvier 2013, précise le cadre réglementaire national de la nouvelle organisation du temps scolaire. Des adaptations locales sont possibles par dérogation.

Partager sur

A la rentrée 2014, tous les élèves bénéficieront des nouveaux rythmes scolaires. L’objectif de cette réforme est de permettre aux enfants de mieux apprendre à l’école. Pour cela, Vincent Peillon, ancien ministre de l’éducation nationale a présenté une nouvelle réorganisation de la semaine d’école. Il y aura 9 demi-journées de classe par semaine avec une pause à midi qui devra être d’au moins une heure trente. Les enants iront donc à l'école le mercredi matin. Par dérogation, les établissements scolaires pourront néanmoins choisir le samedi matin. La journée d’école devra durer trois heures trente maximum par demi-journée et pas plus de cinq heures trente par jour. La réforme vise aussi à mettre en place des activités périscolaires après la classe le lundi, mardi, jeudi et vendredi.

 

Cette réforme n’est pas approuvée par l’ensemble des organisations de parents d’élèves, ni même des enseignants. Certains maires de France montent au créneau en alertant sur les moyens insuffisants mis à leur disposition pour les activités périscolaires. Les villes les plus pauvres ne pourraient pas assurer de telles activités. Face à ces mécontentements, le nouveau ministre de l’éducation, Benoît Hamon, a publié un nouveau décret qui vise à concentrer sur une seule demi-journée les activités périscolaires. L’aide financière accordée aux collectivités pour la mise en place de cette réforme sera également prolongée jusqu’en 2015-2016.