Ville de Nanterre

Recherche
 

La couverture de l'échangeur A14 / A86

Après une bataille menée pendant près de 20 ans par les habitants, les associations locales et les élus, les travaux devraient démarrer en 2018.

Partager sur Partager cette page sur Facebook Partager cette page sur Twitter

Les enjeux d'une bataille commencée en 2000

La bretelle B5 dessert par l’A14 la province en direction de Rueil ; la bretelle B6 se dirige vers Saint-Denis.

L'enjeu est de réparer un territoire morcelé par des infrastructures ferroviaires et autoroutières, pour atténuer les nuisances visuelles, sonores et sanitaires subies par près de 15 000 riverains, à proximité de l'éco quartier Hoche, du collège République, et du parc du Chemin-de-l’Ile.

Après une longue bataille menée par le collectif des riverains et la ville de Nanterre, la convention de co-financement a pu être signée en juillet 2016.

Les travaux à venir

La réalisation d'un tunnel permettra d'enfouir en souterrain la bretelle B5 qui relie l’autoroute A14 (vers Paris) à l’A86 (vers Saint-Denis). Ces travaux vont durer 2 années.

Suivra ensuite, pour une durée d'un an supplémentaire, le rétablissement de l’avenue de la Commune-de-Paris dans son tracé rectiligne et son aménagement en boulevard urbain. Cette avenue, qui longe le site des anciennes papeteries, sera dotée de larges trottoirs et d’une piste cyclable.

La deuxième bretelle sera réaménagée en surface et directement reliée à l’avenue de la Commune-de-Paris afin de ne plus déboucher directement dans l’éco-quartier Hoche.

Le coût

Le coût total des travaux s’élève à 64 M€, répartis entre l’Etat (17 M€), la région Ile-de-France (17 M€), l’établissement public de La Défense (20 M€), le département des Hauts-de-Seine (8,9 M€) et la ville de Nanterre (1,1 M€).