Ville de Nanterre

Recherche
 

La Maison de la musique

Cet équipement public et culturel se compose d'une salle de concerts, d'une médiathèque musicale et d'une école de musique et de danse. Un ensemble réalisé en 1994 par l'architecte français Daniel Kahane.

Partager sur

Le bâtiment

Daniel Kahane l'a conçue comme une vraie maison : c'est un bâtiment grand ouvert aux allées et venues des amoureux de la musique en tout genre. La volonté de l'architecte : donner envie de vivre la musique dans toutes ses composantes, multiplier les possibilités de rencontres entre les créateurs et les différents publics.

 

  • La salle de concerts (500 places)

Elle peut être utilisé soit en salle de concerts avec une conque d’orchestre, créant un seul espace scène, soit pour des spectacles musicaux et sonorisés avec une grande scène pouvant s’étendre par une arrière-scène et un proscenium mobile. La forme rectangulaire de la salle, aux parois recouvertes de bété – bois africain – et à la toiture légèrement courbes, résulte à la fois des impératifs scénographiques et acoustiques, et de la volonté de créer un lieu de volumétrie calme, entièrement voué à l’écoute de la musique.

  • La médiathèque musicale

Placée à l’entrée de la Maison de la musique, dans un alignement courbe qui suit celui de la rue des Anciennes-Mairies, la médiathèque bénéficie d’une vue directe sur le parc et d’une grande ouverture sur l’espace public. C'est à la fois un lieu de ressources, d'informations musicales, de discothèque municipale et de bibliothèque du conservatoire.

  • L’école de danse et de musique

Au rez-de-chaussée se situent les grandes salles de l’école : auditorium de 100 places, salle de pratique collective, grandes salles de cours collectifs, studio de travail de percussion et atelier électro-acoustique. A l’étage se trouvent les petites salles de cours collectifs et individuels.

La Maison de la musique a été inaugurée le 12 novembre 1994 par Jacqueline Fraysse, maire de Nanterre

L ’architecte Daniel Kahane

Daniel Kahane est né le 27 octobre 1938, à Versailles. Architecte, il a également suivi une formation d’ingénieur à l’école des Travaux Publics (1960). En 1967, il obtient l’ultime Grand Prix de Rome d’Architecture. Après un séjour de trois ans à Rome, à la Villa Médicis, il crée, en 1974, sa propre agence à Paris.

Son activité professionnelle est très diversifiée :

  • construction publique et privée,
  • urbanisme,
  • conseil et conservation du patrimoine, en tant qu’architecte en chef des Bâtiments civils et Palais nationaux.

En urbanisme, Daniel Kahane a également mené plusieurs études de réhabilitation de quartiers anciens, à Marly-le-Roi, le Pecq, Pontoise, Monfort-l’Amaury, Rueil ; certaines ont été accompagnées d’opérations de réhabilitation.

Depuis 1976, Daniel Kahane, en tant qu’architecte des Bâtiments civils et Palais nationaux, est chargé par le ministère de la Culture de plusieurs bâtiments prestigieux : le Louvre, le Musée des arts décoratifs, le Musée Rodin, le Musée Camondo, à Paris, ainsi que du Musée d’Ennery et du Fort de Saint-Cyr.