Ville de Nanterre

Recherche
 

L'école d'architecture

Conçu par les architectes Jacques Kalisz et Roger Salem en 1972, ce bâtiment de 9 500 mètres carrés sur cinq niveaux présente un grand intérêt architectural, patrimonial et historique.

Partager sur

Le bâtiment

Il est constitué d'une combinaison de modules carrés, inspiré de la biologie cellulaire. Flexible, il a été imaginé pour se transformer facilement : les cloisons sont légères, modulables et permettent de modifier l'espace au gré des utilisateurs. Les panneaux de façades, pleins ou vitrés, peuvent également être intervertis à volonté.

Dans cette Ecole conçue juste après mai 68, Jacques Kalisz (lui-même professeur) voulait mettre en application ses idées sur la façon d'enseigner. Son objectif : dessiner un bâtiment qui devait susciter la curiosité chez les étudiants ainsi que chez les habitants du quartier et  faciliter les rencontres, à l’intérieur, aussi bien que hors des murs. Ce bâtiment non conventionnel et expérimental était le reflet des grands principes de l’architecte sur les échanges, la communication et le « travailler ensemble ».

L'édifice a été conçu comme un prolongement du parc André Malraux, qui le borde : les cheminements du parc devaient se poursuivre au sein même du bâtiment, permettant aux promeneurs de voir les étudiants au travail.

Après plusieurs années d'abandon, l'école devrait accueillir prochainement un campus dédié aux arts culinaires et aux métiers de la restauration, projet signé du groupe Alain Ducasse et présenté le 22/11/2012 à l’Agora.

Jacques Kalisz

Né en 1926, mort en 2002, Jacques Kalisz est diplômé de l'école des Beaux-arts de Paris. Il appartient à un courant expérimental et progressiste et intègre dès le début des années 60 le mouvement novateur de l'AUA, Atelier d'Urbanisme et d'Architecture, véritable laboratoire pluridisciplinaire autour de l'architecture.
Son architecture se caractérise souvent par un "brutalisme" basé sur une mise en œuvre spectaculaire du béton armé (services municipaux de Pantin, immeuble en croix d'Aubervilliers), sur les grands volumes (immeubles de Nanterre), sur la prolifération de structures en acier (école d'architecture de Nanterre).

Parmi ses autres réalisations :

  • le centre adminsitratif de Pantin, aujourd'hui reconverti en Centre National de la Danse, qui est sa première réalisation entièrement personnelle.
  • la patinoire d’Albertville pour les jeux olympiques de 1992.
  • le stade Gabriel-Montpied à Clermont-Ferrand (1995)

Un moment décisif dans l'histoire de l'architecture

L'Ecole d'architecture de Nanterre s'inscrit dans la production architecturale nanterrienne de qualité des années 60 et 70. Avec la préfecture d’A. Wogenscky (disciple de Le Corbusier), les tours d’E. Aillaud, le théâtre des Amandiers, le parc André Malraux, les logements en pyramides et le foyer des musiciens de J. Kalisz, elle est partie intégrante de cette « palette » de l’architecture des années 70 que constitue cet ensemble.